Manifestation de 30 000 personnes à Varsovie contre l'interdiction de l'avortement (IVG)

[Pologne] #CzarnyProtest – Le gouvernement recule face à la mobilisation !

La rue a fait reculer le gouvernement ! Après une journée de grève et une manifestation gigantesque des femmes en Pologne lundi, le gouvernement a annoncé ce mercredi qu' »il n’avait jamais envisagé de laisser passer ce projet de loi » visant l’interdiction de l’IVG. Il s’agit d’un net recul face à une énorme mobilisation qui doit être félicitée et prise en exemple. Le projet de loi revient au parlement ce jeudi. Même s’il faut effectivement s’attendre à un rejet de la réforme par l’hémicycle, la vigilance reste de mise. (mise à jour le 6 oct. 2016)

Une énorme mobilisation contre l’interdiction de l’avortement ce lundi 3 octobre en Pologne

Le projet de loi contre l’avortement pensé par les collectifs liés à l’église catholique et porté par la Droite polonaise pourrait devenir le pire en Europe. Néanmoins, si l’hémicycle parlementaire polonais est à majorité conservateur, la société polonaise toute entière ne l’est pas. La mobilisation dans le pays s’organise ainsi que la solidarité à travers l’Europe avec les femmes en Pologne. Ce 3 octobre, les organisations féministes ont appelé à un « Lundi Noir », une journée de grève et de manifestations. Une gigantesque manifestation a eu lieu à Varsovie.

Manif en Pologne contre l'interdiction de l'avortementLa législation concernant l’IVG en Pologne a été déjà très restrictive. Le « compromis sur l’avortement » voté en 1993 comme son nom l’indique devait représenter un « compromis » entre une société conservatrice et religieuse d’un coté et la liberté des femmes et les forces progressistes, de l’autre. Ce compromis a volé en éclat la semaine dernière lorsque le Parlement de Pologne entreprend des discussions sur un projet de loi présenté par un collectif et soutenu par l’église catholique. Cette réforme du « compromis sur l’avortement » vise à interdire totalement l’interruption volontaire de grossesse (IVG), sauf dans le cas d’un danger avéré pour la mère et l’enfant.

czarnyprotest_ivg_avortement_pologne_mobilisation_feminisme_ico
mobilisations contre le projet de loi cherchant à interdire l’avortement en Pologne

Dès l’annonce de cette proposition de loi, et le rejet de la proposition des féministes par le parlement, une « manif noire » a eu lieu devant le siège du Parlement polonais dès le 22 septembre à l’appel des organisations féministes  et progressistes et l’opposition. Ailleurs, en Europe la mobilisation s’est organisée également comme dimanche dernier le 2 octobre devant l’ambassade de Pologne à Paris.

Les organisations féministes en Pologne ont appelé à une journée de mobilisation générale : « Lundi Noir » le 3 octobre dernier. Il s’agissait d’organiser une journée de grève et de manifestations à travers le pays. L’initiative, inspirée de la grève des femmes en Islande en 1975, bénéficie d’un soutien majoritaire de la population et  plus de 6 millions de personnes ont exprimé le souhait d’y participer d’une manière ou l’autre, selon les enquêtes.

Manif à Varsovie contre l'interdiction de l'avortement
30000 personnes manifestent à Varsovie le 3 octobre 2016 contre l’interdiction de l’avortement

Finalement, cette énorme mobilisation a été un franc succès. A coté des arrêts de travail, dont on n’a pas d’informations concrètes, des femmes ont occupé les places de principales villes en Pologne. A Varsovie, une manifestation de plus de 30 000 personnes a eu lieu malgré la pluie. Habillées en noir, les femmes sont sorties massivement dans la rue. Une pétition pour exiger un referendum sur l’avortement a circulé. La manifestation s’est terminée par un lâcher de ballons noirs avec le dessin d’un cintre dessus, l’illustrant ce qui était l’outil principal pour l’avortement dans les siècles passés.

Les organisatrices ont appelé à maintenir la mobilisation et à l’organisation d’une pétition européenne visant à réunir 1 000 000 de signatures afin d’interpeller le Parlement Européen.

Laisser un commentaire